Algèbres des logiques modales et intuitionistes: procédures de décision et formes canoniques / par Annie Foret

Auteur: Foret, Annie - AuteurAuteur secondaire : Huet, Gérard (1947-) - Directeur de thèseCollectivité secondaire: Université Paris Diderot - Paris 7 - Etablissement de soutenanceType de document: ThèseLangue: françaisPays: FranceÉditeur: [S.l.] : [s.n.], 1990Description: 1 vol. (XII-163 p.) ; 30 cm ISBN: 2726106714 ; br. Résumé: L'objet de cette thèse est l'étude des logiques modales et intuitionnistes, dont les structures algébriques, contrairement à la logique classique, sont encore mal connues. Ces deux familles de logique sont particulièrement utilisées aujourd'hui en informatique, en théorie de la programmation et en intelligence artificielle. Les logiques modales et les logiques intuitionnistes ont des liens étroits que nous rappelons et utilisons dans cette étude. Cette thèse comprend trois parties. La première partie donne une présentation uniforme de ces structures logiques, sous les aspects syntaxiques puis sémantiques ― avec la notion centrale des modèles de Kripke. La deuxième partie développe les procédures de décision connues, avec une étude particulière du cas intuitionniste. La dernière partie présente les résultats nouveaux obtenus en partie à l'aide des outils de réécriture: ceci fournit essentiellement de nouvelles procédures de décision et des caractérisations de formes canoniques dans un formalisme uniforme.Bibliographie: Bibliogr. en fin de volume.Thèse: Thèse de doctorat en informatique, soutenue en 1990, organisme : Paris 7 Sujets MSC: 03Bxx -- General logic Mathematical logic and foundations
03G25 -- Other algebras related to logic Mathematical logic and foundations -- Algebraic logic
68T27 -- Logic in artificial intelligence Computer science -- Artificial intelligence
97A70 -- Theses and postdoctoral theses Mathematics education - General, mathematics and education
Location Call Number Status Date Due
Salle S 10461-01 / Thèses FOR (Browse Shelf) Available

Bibliogr. en fin de volume

Thèse de doctorat informatique 1990 Paris 7

L'objet de cette thèse est l'étude des logiques modales et intuitionnistes, dont les structures algébriques, contrairement à la logique classique, sont encore mal connues. Ces deux familles de logique sont particulièrement utilisées aujourd'hui en informatique, en théorie de la programmation et en intelligence artificielle. Les logiques modales et les logiques intuitionnistes ont des liens étroits que nous rappelons et utilisons dans cette étude. Cette thèse comprend trois parties. La première partie donne une présentation uniforme de ces structures logiques, sous les aspects syntaxiques puis sémantiques ― avec la notion centrale des modèles de Kripke. La deuxième partie développe les procédures de décision connues, avec une étude particulière du cas intuitionniste. La dernière partie présente les résultats nouveaux obtenus en partie à l'aide des outils de réécriture: ceci fournit essentiellement de nouvelles procédures de décision et des caractérisations de formes canoniques dans un formalisme uniforme

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.
Languages: English | Français | |